Glossaire

  • Budget: Le budget de l'acheteur est une donnée essentielle en vue de l'accomplissement d'une acquisition. Personne ne rentrerait dans une concession automobile, ou encore chez une marque de vêtements de luxe, choisirai le modèle qui lui plait le mieux et au moment de régler son achat , se rendrait compte qu'il ne possède pas assez d'argent pour l'acheter. Il est donc naturel que le budget de l'acquéreur soit validé avant de démarrer des recherches afin de savoir quel est le montant maximum qu'il pourra consacrer à l'acquisition tenant compte des frais inhérents à toute vente, notamment les frais d'actes ("frais de notaires") et les honoraires commerciaux éventuels. L'agent immobilier soucieux de ne pas faire perdre son temps à son client acheteur et aux vendeurs doit avoir connaissance des moyens disponibles, à savoir l'apport et la capacité d'emprunt éventuelle.

  • Calme: C'est une notion relative à la localisation du bien dans son environnement. Un appartement de centre ville sera considéré calme lorsqu'il ne sera pas sur une artère passante ou donnant sur une rue commerçante.

  • Capacité d'emprunt: Celle ci se calcule à partir des revenus annuels et des charges annuelles telles que les crédits en cours (automobile, immobilier locatif, prêts à la consommation...). De ces éléments est déduite une capacité de remboursement. Selon le taux applicable (assurance incluse) et la durée choisie, un montant maximal d'emprunt sera calculé.

  • Clair: Cette notion subjective désigne la lumière qui pénètre dans les pièces du logement. C'est en général lié à la taille et au nombre d'ouvertures existantes et de leur orientation.

  • Charges: Les charges sont les dépenses communes de la copropriété et qui sont imputables au logement. L'entretien des communs, l'entretien des espaces verts, le chauffage collectif ou encore la gestion de la copropriété par un syndic professionnel font partie des charges. Il est vraiment important d'en connaître l'étendue.

  • Charges courantes annuelles: Il s'agit de toutes les charges hormis celles engendrées par des travaux exceptionnels qui doivent être votés en assemblée générale de copropriété.

  • Cuisine aménagée: Les placards et rangements sont existants.

  • Cuisine américaine ou ouverte: Aucune cloison ne sépare le séjour de la cuisine.

  • Cuisine équipée: Les appareils électroménagers sont présents tels four, plaque de cuisson. Il faut alors en dresser la liste.

  • Cuisine Indépendante: La pièce est séparée par cloison et porte de la salle à manger.

  • Date d'estimation: Le marché évolue rapidement. Par exemple entre 2012 et 2014, une baisse de 15 à 20% est constatée dans la région. L'estimation devra donc être revue tous les 6 mois environ.

  • Etage: Il s'agit du nombre de niveaux situé au dessus du rez de chaussée. Un immeuble de 4 étages comporte donc 5 niveaux.

  • Exposition: Il s'agit de l'orientation principale de la maison ou de l'appartement, le plus souvent de sa pièce à vivre. Par expérience les expositions SUD seront les plus prisées. La vente en sera facilitée.

  • Financement: La loi interdit à un agent immobilier de fournir aucun dossier financier concernant des éventuels acquéreurs à tout partenaire bancaire ou courtier et encore moins à son client vendeur. Cela représente un frein dans la sélection des biens qui peuvent être présentés à un client acquéreur. Lors de l'établissement d'une offre, son sérieux sera toujours sujet à caution si des garanties de financement ne sont pas apportées et pourront inciter le vendeur à refuser une offre non sécurisée financièrement. Seuls les Intermédiaires en Opération Bancaires et Services de Paiement inscrits à l'ORIAS sont habilités à détenir et communiquer avec leurs partenaires sur ces sujets de financement. Notre numéro ORIAS figure sur notre vitrine comme preuve de notre sérieux et professionnalisme.

  • Immobilier: C'est l'ensemble de tout ce qui a un lien avec la propriété d'un bien. Il peut s'agir de la construction, de l'urbanisme, de l'architecture, de la rénovation, du financement ou encore de la vente, de la location ou de l'achat.

    • Home staging: il s'agit de redonner un look contemporain à moindre coût à un logement qui ne correspondrait pas au "gout du jour". Il s'agit le plus souvent de dépersonnaliser le bien tout en améliorant la fonctionnalité. Cela entraîne des coûts qui ne peuvent pas être répercutés dans le prix mais offrent souvent la possibilité de réduire les délais de vente.
    • ERA "Entre Soleil & Verdon" vous offre la possibilité de réaliser un home staging photographique à moindre coût (nous consulter).

  • Honoraires: Les honoraires dus à l'agent immobilier représentent le paiement du travail effectué par celui-ci pour la commercialisation de tous les biens immobiliers qu'il commercialise. Compte tenu de la pratique qui consiste à fournir un service pour tous les biens dès qu'ils sont commercialisés, seuls les biens vendus permettront à l'agent de se rémunérer l'ensemble des coûts avancés pour la commercialisation de son portefeuille. Ces coûts sont les loyers, les consommables tels électricité, eau ou encore le téléphone, les frais publicitaires occasionnés tels les affiches, les abonnements aux sites commerciaux sur le web payants, les salaires et charges des négociateurs de l'agence, les divers impôts et taxes et quand tout cela est payé, la rémunération de l'agent immobilier lui même.

  • Lotissement: Il s'agit de l'existence d'une copropriété commune à un ensemble de maison. Cette copropriété dispose en général d'espaces communs (la voirie notamment) pouvant générer des charges d'entretien et des frais inhérents à la réparation de ces espaces.

  • Mitoyenneté: la mitoyenneté définit la propriété commune entre deux biens, par exemple une clôture mitoyenne, un mur mitoyen.

  • Offre: lorsqu'une offre est effectuée par le biais d'un professionnel, celle ci est toujours écrite et signée par les acquéreurs. Cette offre devra être acceptée par écrit par les vendeurs avant tout rendez vous de signature de l'avant contrat dès lors qu'elle est inférieure au prix net vendeur du bien. Quelque soit le prix de l'offre nous nous engageons à la présenter aux vendeurs. Il ne nous appartient pas de nous substituer aux vendeurs. Notre déontologie nous impose de lui expliquer toutes les conditions de l'offre et du marché et à lui donner un avis objectif sur l'opportunité de l'accepter ou de la refuser.

  • ORIAS: Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.

  • Pièces: Il s'agit des pièces principales, salle à manger, salon, chambres (superficie supérieure à 9 m²), bureau. Une salle de bains ou encore une cuisine ne sont pas comptabilisées comme telles puisque nécessairement présentes dans tout logement.

  • Prêt amortissable à taux fixe à annuité constante: C'est le prêt le plus courant utilisé pour l'acquisition d'un bien immobilier. Le taux est fixé pour la durée du prêt, les mensualités sont fixes et se décomposent en amortissement, intérêts et primes d'assurances .Chaque mois le capital restant du est diminué de l'amortissement réalisé. Les intérêts à venir sont donc de plus en plus faibles.

  • Prêt amortissable à taux variable à annuité constante: Ce prêt est aujourd'hui fréquemment utilisé dans l'investissement immobilier. Le taux variable est alors indexé sur un indice connu du monde financier (EURIBOR, EONIA, LIBOR, etc...).Chaque période prévue au contrat (3 mois, 12 mois...) le taux sera révisé. La mensualité étant fixe, c'est la part d'intérêts qui va varier occasionnant un amortissement différent. La durée globale du prêt en sera ainsi affectée (diminution en cas de baisse de taux et allongement en cas de hausse). Ces prêts sont souvent financièrement plus avantageux si les taux restent globalement stables ou à la baisse. Mais ils sont aussi plus risqués et financièrement plus coûteux en cas de hausse. Ce risque peut être limité par l'utilisation d'un cap plafonnant la hausse du taux (la baisse aussi). Il existe aussi des variantes de prêts avec annuité variable, le montant de remboursement variera donc annuellement avec l'évolution du taux.

  • Prêt "In Fine": Il s'agit d'un prêt plutôt destiné soit à des investisseurs, ou des acquéreurs désireux de réaliser leur achat dans l'attente de la réalisation d'une opération financière (le plus souvent la vente d'un bien immobilier) destinée à financer l'acquisition. Seuls les intérêts du prêt sont à régler pendant la durée du prêt. A l'échéance, c'est la totalité du capital qui sera exigible.

Prêt relais: Le prêt relais est un prêt in fine de courte durée.

  • Prix des travaux: Lorsque des travaux sont à réaliser, leur prix sera le plus souvent surestimé par l'acquéreur et sous évalué par le vendeur. Bien que n'étant pas des professionnels tout corps d'état, nous pouvons vous conseiller sur la valeur de ceux-ci. Un devis de professionnel sera nécessaire en cas de désaccord majeur.

Prix HAI: C'est le prix auquel le bien est affiché pour la commercialisation soit Honoraires d'Agence Inclus.

Prix net vendeur: C'est le prix que percevra le vendeur si la vente est conclue.

  • Prix estimé: Même lorsque l'agent immobilier a estimé un bien, c'est toujours le vendeur qui décide du prix auquel le bien sera commercialisé. Le prix affiché est rarement celui indiqué par l'agent immobilier, donc renseignez vous pour savoir quel est le prix estimé. Il est fréquent que lors de ventes entre particuliers, les acquéreurs en pensant faire une bonne affaire, évitant les honoraires d'un professionnel, surpayent le bien, réalisant une très mauvaise affaire. Lorsque la mention "prix estimé: nous consulter" apparaît dans l'une de nos annonces, c'est qu'une estimation professionnelle à été réalisée par nos soins sans que le prix apparent ne la reflète.

  • Provisions pour charges: Chaque année le syndic de la copropriété se doit d'établir un budget prévisionnel des charges de copropriété. Ce budget lorsqu'il est voté donne lieu a une répartition de ces charges entre les divers copropriétaires. Afin que les dépenses réelles puissent être payées aux différents fournisseurs, le syndic appellera le paiement de provisions mensuelles pour chaque copropriétaire. Ces provisions seront régularisées en fin de chaque exercice en fonction des dépenses réelles.

  • Rafraîchissement: il s'agit le plus souvent de travaux de peinture ou de nettoyage de façade qui peuvent être réalisé par l'acquéreur lui même sans faire appel à une entreprise extérieure (cas général).

  • Salle d'eau: Il s'agit d'une pièce d'eau avec une douche.

  • Salle de bains: Il s'agit d'une pièce d'eau avec baignoire.Lorsque il y a baignoire et douche, on va parle de salle de bains avec douche.

  • SPANC: Service public d'assainissement non collectif. C'est le service qui délivre la conformité des fosses septiques et autres systèmes d'assainissement autonome. Ce diagnostique est obligatoire lors de la vente. Les lois ayant fortement évolué en matière d'environnement, il est plus que conseillé de réaliser le diagnostique avant la commercialisation, cela évite les mauvaises surprises lors du compromis ou pire encore à la réitération de l'acte authentique.

  • Surface habitable: Il existe de nombreuses surfaces, la surface CARREZ, la Surface Hors Oeuvre Nette (SHON), la Surface Hors Oeuvre Brute (SHOB). Ce qui intéresse la personne qui habite un logement c'est la surface qu'elle va pouvoir utiliser pour vivre au quotidien: le surface habitable. Sont exclus de cette surface les escaliers, garage ou encore buanderie. Des surfaces non comptées en CARREZ (hauteur inférieures à 1,80 m) peuvent aussi faire partie de la surface habitable permettant d'intégrer un canapé contre un mur avec un rampant à 1,50 m de hauteur!

  • Travaux: on entend par travaux des modifications structurelles du bien: changement des menuiseries extérieures, réfection de carrelage ou encore plomberie ou électricité. Ces travaux nécessiteront le plus souvent de faire appel à des entreprises spécialisées avec les assurances adéquates. Les peintures ou la remise au goût du jour de la décoration ne sont pas des travaux, mais de l'embellissement.

  • Visite: une visite n'est pas la garantie d'obtenir une offre. Cela dépend du sérieux avec lequel le bien a été sélectionné par le client potentiel. L'agent immobilier commence par cerner les besoins de l'acquéreur, ses envies et ses moyens. C'est en fonction de ces critères que la sélection sera faite. La visite est couverte par les assurances du professionnel en cas de problèmes (accident, chute, casse éventuelle) au contraire du particulier qui accueille des visites sans même connaître l'identité des gens qui pénètrent chez lui. Une multitude de visites sans offre est toujours la preuve de l'absence de sélection initiale.

  • Vue: Il s'agit de la vue que l'on a de la pièce principale ou de la terrasse ou balcon. En ville, la vue sera le plus souvent urbaine. Lorsque la vue est dite dégagée, c'est que l'on dispose d'un paysage ouvert à 60° au moins.